Lacrabère a battu Dijon

Trop inoffensif en attaque pendant les vingt premières minutes, Dijon s’est essoufflé dans une course-poursuite, face à une équipe de Nice portée par une Alexandra Lacrabère de gala.
Dijon a mené une fois (2-1), mais ensuite les protégées de Christophe Maréchal ont trop couru après le score pour espérer s’imposer pour leur première à domicile. Les cinq petits buts marqués dans le premier tiers du match ont hélas plombé les espoirs du CDB, à qui il a manqué l’étincelle pour revenir à -2 dans le money time.

Une chose est sûre, l’accent est d’entrée mis des deux côtés sur la défense. En cinq minutes, Nice et Dijon n’ont tiré que deux fois chacun pour une réussite (1-1, 5e ).
La suite est relativement équilibrée, même si Nice essaye de jouer vite chaque petite possibilité pour sanctionner les balles lâchées par le CDB. Lacrabère commence alors à peser de tout son poids sur la rencontre. Au tir, à la passe, ou pour obtenir un penalty, elle est partout et l’écart enfle (3-7, 14e ).
Prouvensier et Moretto stoppent un temps l’hémorragie, mais Lacrabère est encore à la passe pour laisser les Azuréennes bien devant (5-9, 20e ).
Christophe Maréchal doit demander une stricte sur l’internationale tricolore pour troubler un peu les Niçoises et réduire un écart monté un temps à +6 (5-11).
Un bon passage de Stevin et François permet de recoller (10-12, 27e ) après des débuts compliqués au tir (5/14). Mais une fin de mi-temps mal gérée permet aux visiteuses de basculer avec trois buts d’avance à la pause.

Trop d’échecs aux ailes
Dijon bute trop souvent sur une défense parfaitement dirigée par Béatrice Edwige, et si la muraille est moins haute que l’an dernier, elle monte vite pour empêcher les Dijonnaises de se lancer. Et comme Chatellet fait de belles choses derrière (6 arrêts), le bilan à la mi-temps est défavorable.
À la reprise, Dijon sait qu’il faut réduire assez vite l’écart, mais tombe sur une Alexandra Lacrabère étincelante et prompte à provoquer des deux minutes.
Elle est de tous les buts niçois pendant dix minutes avec deux réalisations et trois penalties provoqués ! Il faut toute l’expérience de Skolkova (4 buts en 10’) avec des tirs audacieux pour rester au contact (16-19, 41e ).
Deux échecs de Prouvensier à l’aile sur Chatellet empêchent hélas un plus beau rapproché.
François tente bien de sonner la charge sur un missile dont elle a le secret, mais Lacrabère est encore là pour calmer le palais avec un sixième but marqué en six tentatives (19-23, 49e ).
Forcé de combler son retard, Dijon lâche alors des balles par précipitation, mais ne renonce pas et reste à trois buts sur un penalty de Pidpalova (22-25, 54e ).
En changeant de défense pour finir, Dijon gratte bien deux ballons, mais Hornakova manque ses deux tirs à 6 mètres, le premier en étant déséquilibrée assez nettement, sauf pour les arbitres.
Comme un symbole, Edwige ôte tout suspense sur une passe de qui vous savez (23-27, 59e ).

Anthony Prost (Le Bien Public)

Dijon (palais des Sports J.M.Geoffroy). – C Dijon B – OGC Nice : 23 – 28 (11 -1 4).
Arbitres : MM. Bounouara et Thobie. Spectateurs : 500.

Dijon. – Gardiennes : Ben Slama (1re -30e puis 49e -60e , 6 arrêts), Pantic (31e -48e , 2 arrêts).
Joueuses de champ : Terzi 1/3, Pidpalova 4/5 (dt 4/4 p.), Lathoud 0/2, Moretto 1/3, François 5/9, Prouvensier 1/4, Bouchard 1/1, Hornakova 1/3, Sylla, Skolkova 5/8, Stevin 4/5.
Deux minutes : Hornakova (8e ), Lathoud (25e ), François (30e , 34e ), Skolkova (33e ).

Nice. – Gardiennes : Chatellet (1re -60e , 12 arrêts).
Joueuses de champ : Edwige 2/2, Kouyaté 1/5, Le Bihan 3/5, Knuttsdottir 4/5, Lacrabère 7/8 (dt 0/1 p.), Daquin, Ehsan 9/10 (dt 8/8 p.), Hornyak 2/3.
Deux minutes : Hornyak (29e ), Le Bihan (37e ), Kouyaté (50e ), Lacrabère (53e ), Edwige (57e )

Vous pouvez retrouver un autre résumé du match sur:

DSn200

Et les photos du match surTAG-MY-CHOICE-VRAI-NOIRetc-300x101

Toutes les actus du CDB