Une course-poursuite vaine pour le CDB

Secoué d’entrée de match, le CDB a dû courir après le score toute la soirée. Et si son niveau défensif s’est amélioré après la pause, il était déjà trop tard.

«La première mi-temps est pour moi dramatique ». Les mots sont forts mais Christophe Maréchal n’a que peu goûté le premier acte où Dijon a encaissé seize buts, réduisant d’autant ses chances de succès final.
« Pourquoi arrive-t-on à bien défendre sur cette équipe en deuxième mi-temps (seulement dix buts encaissés) mais pas dès le début ? »

Si on s’attendait à ce qu’Issy soit perturbé par l’absence sur blessure de Jovanovic, touché la veille à l’entraînement, il n’en est rien.
Il faut à peine quatre minutes pour que les vice-championnes de France prennent l’ascendant en exploitant un tir sur le poteau et un contre de Niakaté pour deux contres meurtriers et un écart déjà inquiétant (1-4, 4e).
Christophe Maréchal doit dégainer très tôt son temps mort pour remettre ses filles à l’endroit.
Il y parvient avec l’aide d’une Barbara Moretto inspirée (trois buts en sept minutes, 4-6).
Le problème, c’est que Stine Oftedal est dans un bon soir, et elle régale ses coéquipières pour bombarder une Marina Pantic, qui laisse bientôt sa place à Ben Slama (4-7, 10e).
Malgré un axe Wibe-Niakaté bien difficile à perforer, le CDB remonte pierre par pierre pour se rapprocher à un petit but sur un lob inspiré de Prouvensier.
Terzi a même une balle d’égalisation à 8-8 sur contre-attaque, mais Garba déploie ses longues jambes pour détourner la tentative.
L’internationale polonaise Karolina Zalewski marque alors deux fois et redonne de l’air à ses couleurs (7-10, 16e ).
Fort de cet avantage, les Isséennes gèrent et Stine Oftedal continue de faire jouer son équipe à merveille, en même temps que la défense continue d’être efficace dans son bloc central (6 ballons contrés à la pause !).
Et après avoir joué les passeuses, l’internationale norvégienne marque deux buts pour placer Issy bien en tête (11-16, 30e).

Ben Slama maintient le suspense
La reprise après la mi-temps est compliquée pour Dijon qui peine à trouver la faille face à Armelle Attingré, entrée à la pause, et déjà bien dans son match (4 arrêts en 10 minutes).
Deux arrêts successifs de Ben Slama et deux buts difficiles de Prouvensier redonnent un peu d’espoir à Dijon (16-19, 39e).
Mais Issy sait être lucide pour aller chercher des penalties pour rester dans sa zone de confort (16-21).
La suite est acharnée, le public tente de pousser, et Christophe Maréchal envoie Prouvensier en stricte sur Stine Oftedal.
L’effet est intéressant défensivement, Ben Slama réussit de gros arrêts (11 en deuxième période), mais Dijon peine à se rapprocher, faute de positions claires en attaque (20-24, 54e).
Sylla ramène bien le CDB à -3, suite à un ballon volé par une défense qui jette ses dernières forces, mais il est trop tard pour faire douter Issy (22-25, 59e).

Anthony Prost (Le Bien Public)

À Dijon (palais des Sports J.-Michel Geoffroy) : Issy/Paris b. C. Dijon B.: 26 – 22 (16 – 12).
Arbitres : MM. Coulibaly et Diabaté. Spectateurs : 1100.

Dijon. – Gardiennes : Pantic (1re-9e, aucun arrêt), Ben Slama (10e-60e, 13 arrêts).
Joueuses de champ : Terzi 3/5, Pidpalova 2/8 (dt 1/2 p.), Lathoud 0/1, Moretto 4/7, François 2/9, Prouvensier 6/6 (dt 2/2 p.), Sylla 3/5, Skolkova 2/10.
Deux minutes : Terzi (32e), Skolkova (38e), Prouvensier (44e)

Issy/Paris. – Gardiennes : Garba (1re-30e, puis 48e-60e, 7 arrêts), Attingré (31e-47e, 6 arrêts).
Joueuses de champ : Lassource 5/6, S. Oftedal 4/8, Sercien 1/3, Camara 3/9, Zalewski 6/8 (dt 4/4 p.), H. Oftedal 1/7, Wibe 4/4, Fehri 0/1, Bossavy 2/3.
Deux minutes : H. Oftedal (31e, 37e), Lassource (52e), Sercien (57e)

Vous pouvez retrouver un autre résumé du match sur:

DSn200
Et les photos du match sur

TAG-MY-CHOICE-VRAI-NOIRetc-300x101Présentation equipes jeunes

Toutes les actus du CDB